Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le Blog du Lions Club de Montaigu

Articles récents

Compte Rendu Du Congrès de Cognac - 24/25 avril 2015

19 Mai 2015 , Rédigé par M.C. Publié dans #Le Club de Montaigu

Compte Rendu Du Congrès de Cognac - 24/25 avril 2015

Participants à cette belle journée : Alain, Maurice, Eric, Fred

Levée des couleurs, Hymnes : Américains – Européens – Français

Hommage aux défunts

Mot d’accueil du Gouverneur : JP Rondeau :

350 inscrits à ce congrès – Record. Met en évidence la dynamique du Lions Club, brosse un tableau des actions Nationales

Intervention de Philippe Ménétreau – commissaire du congrès, présentation de la ville de Cognac et de ses illustres citoyens :                                                                              François 1er : né à Cognac en 1494 - 2015 sera l’anniversaire de son sacre (1515 – 1547)Jean  Monnet : 1888-1979 homme politique, un des pères de l’Europe.

Citation de Jean Monnet : « Il est important d’être ni pessimiste, ni optimiste, mais il est important d’être déterminé »

Remerciement au club de Cognac Jarnac et de Cognac d’Albret pour leur organisation commune de ce congrès.

La Minute de l’éthique :

3ème règle de conduite du Lion : Le lion fait preuve de loyauté et de compréhension envers les autres. Moment de partage philosophique sur : « l’esprit de compréhension entre les peuples du Monde »

Nouveaux Lions de l’année, présentés à l’assemblée.

Allocution du maire de Cognac : Michel Gourinchas.

Intervention vice-gouverneur : Mme Marie France Magdziac

Présentation de son programme 2015-20Donner envie de servir : Communiquer (Monde – France – District – Club)

  • Mise en place d’un diaporama Type pour diffuser notre communication au travers de nos actions.

  • Afficher notre fierté d’être Lion.

  • Respecter l’engagement prit librement

  • Présentation du Budget prévisionnel 2015-2016 : 1573 Membres.Recettes : 94000 €      Dépenses : 94000 €

  • Présentation des modalités de vote par JM Meyssan

  • Vote du Budget et de la cotisation district annuelle : 61 € (inchangé n-1)

    Intervention des Léos. Rappel de leurs valeurs : Altruisme, Exigence, Amitié et convivialité.

    Action Nationales

    Elles ont besoin des soutiens des clubs – Enfants et Santé 2015-2016 pas d’actions nationales décidées.

    Deux actions avaient été présentées

    ICM : Recherche maladie sur le cerveau, mais la contribution serait noyée dans la masse.

    Leader Diabète, pas retenue non plus par contre il sera organisé une journée nationale.

    Bilan de la semaine de la communication.

  • Utilisation des affiches distribuées en début d’année : Bon impact

  • Facebook bon outil relais. A étudier au sein des clubs, nous avons déjà un blog bien alimenté.

  • Un délégué à la communication dans chaque club, à développer.

  • Site internet 103 centre Ouest : deux onglets – un tous publics – Un Accès Membre

  • Nouveauté : création d’alerte pour être informé en temps réel

    Le Centenaire : le compte à rebours est lancé 1907 2017 - Patrick Millet
    Slogan : « Partout où il y a un besoin, il y a un Lion ».

  • 2015-2016 : Année du recrutement.

  • 2016-2017 : Année des festivités.

  • 2017-2018 : Année de Chicago, Année de l’engagement.

    Site du centenaire : www.lions100.org

    Les défis du centenaire : - Vue – Jeunes – Faim - Environnement

    Le CIFA centre international Francophone : Henry Morin

    Témoignage de Silja OSSIE Estonienne (Très beau témoignage)

    Débat participatif sur le questionnaire envoyé par le gouverneur en décembre 2014

    15% de réponses reçus sans relances, soit 250 réponses.

    L’analyse et les commentaires sur ces résultats nous seront envoyés.

    Remise des prix des différents concours, Eloquence, Musique, Affiche, Action...
    Déjeuner de clôture. Achat de Cognac……..

    Prochain Congrès : 16 – 17 Octobre 2015 St Junien (Haute vienne)

     

Lire la suite
Lire la suite

Photos du Congrès de Cognac des 24/25 avril

10 Mai 2015 , Rédigé par M.C. Publié dans #Albums

Eric, Alain, Fred et Maurice représentaient le Club de Montaigu au Congrès de Cognac
Eric, Alain, Fred et Maurice représentaient le Club de Montaigu au Congrès de CognacEric, Alain, Fred et Maurice représentaient le Club de Montaigu au Congrès de Cognac
Eric, Alain, Fred et Maurice représentaient le Club de Montaigu au Congrès de CognacEric, Alain, Fred et Maurice représentaient le Club de Montaigu au Congrès de CognacEric, Alain, Fred et Maurice représentaient le Club de Montaigu au Congrès de Cognac

Eric, Alain, Fred et Maurice représentaient le Club de Montaigu au Congrès de Cognac

Lire la suite

Apéritif du jeudi 9 avril

21 Avril 2015 , Rédigé par M.C. Publié dans #Le Club de Montaigu

Nathalie et Hervé nous ont reçus pour la première fois, ce soir-là dans leur magnifique propriété de « La Lucière » à Cugand.
Il faisait beau et en ce printemps un peu tardif il nous était agréable d’être au milieu de la nature. Nos hôtes nous ont bien sûr, chaleureusement accueillis et bien « sustenté » ce   qui nous a permis d’écouter attentivement les propos de notre Président :

La soirée, son déroulement et les résultats étaient au centre de son intervention. L’orchestre a permis d’amplifier l’excellente ambiance qui régnait déjà, ainsi qu’à tous les danseurs de pratiquer leur « sport » favoris ! Au total,  une fois encore une très bonne soirée, qui donne un résultat net de    3 190 €  (tombola incluse) et se classe ainsi parmi les meilleurs « scores » obtenus précédemment !

La soirée de « Passation »  de pouvoir entre Eric et Fabien  se tiendra, comme prévu le vendredi 26 juin et comme en 2014  ce sera à « La Bonne Auberge à Clisson  à 19 heures 30 comme d’habitude…. Afin de permettre  aux retardataires d’être au RDV pour 20 heures au plus tard.

Autre sujet important : la distribution de notre Plaquette 2015, Jean-Yves Picot a réparti entre tous les Lions présents les exemplaires les concernant,  accompagnés d’une lettre de remerciements destinés aux annonceurs . D’autres plaquettes nous ont été confiées pour la  distribution dans toutes les entreprises et lieux ouverts au public, commerces, cabinets médicaux mairies etc. etc ...Ensuite les discussion se sont poursuivies à « bâtons rompus, en dégustant les excellents mets et vins  mis à notre disposition sur la table de nos amis, un très bon moment !

Apéritif du jeudi 9 avril
Apéritif du jeudi 9 avrilApéritif du jeudi 9 avril
Lire la suite

La Soirée du Anniversaire du 21 mars 2015

21 Avril 2015 , Rédigé par M.C. Publié dans #Le Club de Montaigu

Une fois de plus cette soirée fut une réussite, chaque année nos présidents s’inquiètent,  (ce qui est tout à fait naturel, j’ai été confronté également quand, il y a fort longtemps, hélas…. je me suis trouvé dans cette situation) puis finalement les objectifs sont en général atteints et souvent dépassés ! Entre 150 et 160 personnes participaient à ce dîner ce qui est un bon chiffre. La salle avait été particulièrement bien préparé,  les affiches et divers objets en rapport avec le  cinéma  ainsi que  les tables étaient attrayants et l’ensemble faisait un « bel effet » en arrivant !

Le jeune « photographe » Clément Guiot  a bien rempli son rôle, plus de 150 photos prises !

Une sélection de 80 photos a été mise sur le site internet du club où elle peuvent être téléchargées en faisant simplement un « Copié/collé », l’adresse du blog : (http:/www.lionsclubmontaigu85.com/)

La tombola fut une réussite également, menée  de belle manière, comme d’habitude  par Fred assisté par Maurice Albert. L’orchestre « Révolution »… a animé la fin de soirée dans une excellente ambiance.

Après le Loto et  la Plaquette réussis, c’est l’assurance du financement des objectifs de l’année.

Bravo donc à Eric et Mireille qui se sont donnés au maximum avec toute l’équipe du Bureau et la plupart des  Lions et Lionnes des générations 40/60 ans qui sont particulièrement actifs dans notre club  !  Bravo donc  à toutes et à tous.

Cette manifestation prouve, s’il  en était besoin, que notre club est toujours très actif et qu’il a su traverser  ses 45 ans d’existence en s’adaptant à son temps et en recrutant des Lions de qualité

Le secret de cette réussite réside aussi, dans la  symbiose qui s’est toujours faite entre les « Anciens et les Modernes » contrairement aux académiciens du 17è siècle !

En effet, dans notre club et depuis toujours, il n’y a pas de clan, c’est je le pense le secret de sa réussite                          M.C.

La Soirée du Anniversaire  du 21 mars 2015La Soirée du Anniversaire  du 21 mars 2015
La Soirée du Anniversaire  du 21 mars 2015La Soirée du Anniversaire  du 21 mars 2015
La Soirée du Anniversaire  du 21 mars 2015La Soirée du Anniversaire  du 21 mars 2015
Lire la suite

Les 100 ans du Lions Club international en 2017

18 Avril 2015 , Rédigé par M.C. Publié dans #Le Club de Montaigu

Les 100 ans du Lions Club international en 2017
Cent ans bientôt, qu’à Chicago des hommes et des femmes, se sont levés pour venir en aide à leurs compatriotes dans le besoin puis par extension, dans la durée à la planète entière !
Dans 2 ans notre le Lions Club internationale fêtera ses 100 ans ! C’est remarquable, une institution humaine qui dure et progresse aussi longtemps !
Mais à mon avis ce n’est pas le fait du hasard, notre club est né aux USA (où la tradition des clubs avait été exporté par les Anglais) pays connu surtout pour son dynamisme, son courage, son volontarisme, son esprit d’entreprise et la réussite que nous lui connaissons et ce, sans discontinuer depuis plus de trois siècle, même si tout n’est pas parfait…. Loin de là !
C’est dans ce pays que sont les plus grandes et les plus reconnues des universités , c’est aussi ce même pays qui collectionne les prix Nobel, et les plus grandes entreprises internationales depuis longtemps et depuis plusieurs décennies dans les nouvelles technologies tels que Microsoft, Google et bien sûr Apple etc..
Mais c’est aussi aux USA que les mécènes sont les plus actifs, il y a les plus connus tel Bill Gates ou Warren Buffet, mais aussi beaucoup d’autres de toutes tailles. Chez les anglo-saxons (surtout aux USA) l’économie libéral est beaucoup plus développé que chez nous… et de ce fait il n’y a pas ou peu de frein pour, conquérir des marchés, pour entreprendre, et l’état fédéral n’intervient pratiquement pas dans la vie économique.
En contrepartie et naturellement il est de tradition de créer des associations, des ONG, ou tous autres moyens pour venir en aide à ceux qui en ont besoin.
Certains diront et avec raison que les systèmes sociaux sont peu développés dans ce pays, il est vrai que la plupart des américains préfèrent la « Liberté » à « l’Egalité » c’est pourquoi les « régimes sociaux obligatoires » et autres organismes étatisés sont peu prisés là-bas !
C’est aussi pourquoi je le pense, que des Clubs comme le Rotary, les Lions Clubs et beaucoup d’autres ont traversé le temps, se sont adaptés et ont survécus aux changements extraordinaires de ces derniers siècles tout en se répandant partout dans le monde. Soyons donc fiers d’être Lions ! M.C.

Ce texte est paru dans notre dernière “Lettre mensuelle” dans laquelle est publié chaque mois “l’Edito” ou le “Point de vue” d’un Lion. Il n’engage pas le club et n’est que l’expression de celui qui l’écrit. Pour consulter la Lettre du mois cliquez sur le lien "PDF" ci-après :

Lire la suite

Croire en l'avenir par l'innovation

31 Mars 2015 , Rédigé par M.C. Publié dans #Lu pour vous

L’innovation, ma boule de cristal,

Guy Sorman, le 30 mars 2015 publié dans Sciences, Technologies

L’examen des innovations majeures permet de dessiner notre avenir collectif. Par Guy Sorman.

Prévoir notre avenir collectif, sans même disposer d’une boule de cristal, est à notre portée. Il suffit de se référer à un indicateur qui ne relève pas de la magie, précis, disponible mais rarement consulté. Ce tableau du futur prochain est celui des brevets déposés chaque jour dans le monde : tout inventeur n’est pas nécessairement porteur d’avenir, mais sur le grand nombre, il n’est pas d’innovation qui ne soit protégée par un brevet.

Que l’innovation soit le fondement du progrès fut compris en Grande-Bretagne au début du XVIIIe siècle : le Parlement britannique protégeait alors la propriété intellectuelle des inventeurs. Il revint ensuite à Thomas Jefferson d’inscrire dans la Constitution des États-Unis cette propriété intellectuelle, considérant que le brevet deviendrait la véritable richesse de sa nouvelle nation. À Jefferson, il revient aussi d’avoir limité la propriété intellectuelle dans le temps, afin que le brevet ne devienne pas un obstacle à la concurrence. Ces principes sont devenus universels, mais tous les brevets ne se valent pas.

L’indicateur significatif est le tableau des brevets dits triadiques, déposés aux États-Unis, en Europe et au Japon, ce qui leur confère une validité quasi universelle.

Quels pays inventent ? De ce tableau, il ressort que le nombre de brevets croît de manière géométrique, puisque le nombre des chercheurs augmente et que le progrès est cumulatif : plus on cherche, plus on trouve.

On trouve où on cherche, en premier lieu aux :

  1. États-Unis, avec un tiers des brevets triadiques annuels. Sachant qu’une proportion significative de ces brevets deviendront les produits et services de l’avenir proche, la prééminence des États-Unis n’est pas en doute ni menacée. Immédiatement derrière les États-Unis,
  2. le Japon reste le second porteur d’innovations. On s’en est rendu compte lorsque la catastrophe de Fukushima (en 2011) avait paralysé l’industrie japonaise, interrompant par contrecoup des entreprises du monde entier, privées de pièces détachées que le Japon seul fournissait.
  3. L’Europe arrive en troisième position avec une contribution prépondérante de la Grande-Bretagne, de l’Allemagne, de la France, du Danemark, de la Belgique et de la Suisse.

Par habitant, le Japon et la Suisse sont les deux leaders mondiaux de l’innovation. L’Europe traverse donc une phase difficile, mais elle n’est pas marginalisée : avec les États-Unis et le Japon, voici la troïka qui mène le monde. Ce qui permet de comprendre pourquoi, même lorsque la croissance ralentit, la qualité de vie s’améliore grâce à l’innovation : de la santé au téléphone par exemple.

Et les pays « émergents » ? Ils n’émergent pas ou peu : le seul qui apparaît sur l’écran radar de l’innovation est la Corée du Sud. Taïwan aussi frémit. Derrière, rien : la Chine, l’Inde, le Brésil, la Russie ne déposent que des brevets à usage interne, dont l’objet est avant tout de bloquer la concurrence étrangère. La croissance de ces pseudo-émergents reste, pour l’instant, fondée sur l’imitation et la sous-traitance. La carte du monde de demain ressemble à la carte du monde d’aujourd’hui.

Qu’invente-t-on ? À suivre les brevets triadiques, on perçoit les novations majeures. On en soulignera cinq : la fabrication en 3D, la médecine à distance, l’internet des choses, l’alimentation de synthèse, l’éducation à distance. Les imprimantes en trois dimensions permettront, chez soi ou en usine, de fabriquer n’importe quel objet en n’importe quelle matière sur la base d’un programme informatique.

Le coût de la main-d’œuvre deviendra marginal dans la fabrication industrielle, ce qui ramènera la production des pays à bas salaires vers les pays riches et consommateurs : le modèle chinois en sera affecté si la Chine ne passe pas de la reproduction à l’innovation. 

La médecine à distance permettra de s’auto-diagnostiquer en continu : les données seront transmises en temps réel aux médecins, à fin de vérification et de thérapeutique. La visite médicale deviendra un ultime recours pour les patients non équipés et les cas désespérés.  L’Internet des choses nous permettra de tout commander à distance, de la conduite de notre voiture au chauffage de notre domicile. 

L’enseignement à distance a commencé, au départ des universités américaines (Massive Online Courses) qui dispensent leurs meilleurs enseignements sur le web, tout en vérifiant les connaissances acquises. Le cursus universitaire de l’avenir exigera sans doute quelques années à distance et une année finale sur le campus (c’est déjà le modèle de l’Université de l’Arizona), offrant au grand nombre un enseignement de qualité aujourd’hui réservé aux élites.  L’alimentation de synthèse ?

Les protéines de synthèse permettront d’accompagner la croissance démographique, alors même que les terres arables commencent à manquer et que les effets bénéfiques des OGM (organismes génétiquement modifiés) s’épuisent.

Dans cette esquisse d’un futur plus que probable, les énergies de substitution n’apparaissent pas : les ressources de charbon, pétrole et gaz devenant inépuisables – grâce à la fracturation des roches et aux gains de productivité – l’incitation à changer de source d’énergie devient nulle.

Pour ceux qui s’inquiètent du réchauffement climatique, la capture et la cristallisation des résidus devraient rassurer.

Cet avenir suppose que l’économie de marché perdure, car une invention sans un entrepreneur qui la transforme en produits accessibles au grand nombre reste stérile. Mais on ne peut pas breveter l’économie de marché, ni la démocratie qui favorise l’esprit inventif : ce qui est brevetable est certain, mais ce qui ne l’est pas est incertain, voire improbable.

Chaque jour les oiseaux de mauvais augures nous annoncent des catastrophes, si nous les écoutions nous devrions nous replier frileusement en abandonnant notre mode de vie  en attendant les phénomènes annoncés ! Je  ne suis pas compétent pour avoir un avis scientifique sur ces sujets, par contre je crois à l'innovation conduite par les hommes,qui ont prouvé leur capacité d'adaptation à toutes les situations auxquelles il ont dû faire face depuis des millénaires.

Certes, nous devons protéger la nature et nous adapter aux évolutions de notre environnement, et les pays développés ont largement avancés dans cette voie, mais le "salut" nous viendra plus sûrement par les avancés scientifique et par les pays d'économie libre (de marché) .

Guy Sorman publie souvent des articles et des livres frappés au point du bon sens, c'est pourquoi je vous propose celui-ci qui  est pour le moins "innovant" !

Bonne lecture,                                                                   M.C.

Lire la suite

80 millions d'hommes en plus

30 Mars 2015 , Rédigé par M.C. Publié dans #Lu pour vous

Un avenir à inventer

Éditorial d’Ouest France janvier 2015     Par Jean Boissonnat

En cette année 2015, l'humanité comptera 80 millions d'êtres humains de plus. La Terre continue de se peupler à grande vitesse. Elle atteindra 8 milliards d'habitants dans les dix ans qui viennent. Ensuite, elle commencera à grandir moins vite du fait de la chute de la fécondité qui produit toujours ses effets avec retard. On en observe les conséquences essentiellement en Europe, où la population commence à baisser, notamment en Russie et en Allemagne.

D'ici à une quinzaine d'années, la France aura rattrapé l'Allemagne avec une population de l'ordre de 70 millions d'habitants chacune. En effet, notre fécondité reste l'une des plus élevées d'Europe : autour de deux enfants par femme. Cela fournira une formidable opportunité pour la classe politique des deux pays si elle veut aller vers une union en Europe. Aurons-nous des hommes d'État à la hauteur des circonstances? C'est la véritable question.

À l'échelle mondiale, le maintien, encore pendant quelques années, d'une croissance de la population de l'ordre de 80 millions par an nous contraint à réfléchir sérieusement à la capacité de la Terre à faire vivre l'humanité. Nous venons à peine de franchir le seuil des 7 milliards d'habitants, contre à peine 2 milliards au début du XXe siècle. Nous serons 9 milliards au milieu de notre siècle. Une telle explosion nous oblige à nous demander comment une telle population mondiale va pouvoir respirer, se nourrir, travailler. Encore une extraordinaire opportunité.

L'explosion de l'Afrique

La nouvelle année nous offre une belle occasion d'avancer dans ces réflexions avec la Conférence internationale sur le climat qui va se tenir, au plus haut niveau, en décembre à Paris. D'autant que ces nouveaux venus sur la Terre entendent vivre aussi bien que les anciens habitants. Regardez les Chinois qui ne rêvent que d'automobiles.

L'accroissement de la population ne sera pas aussi rapide partout. L'Europe continuera de décroître. L'Asie et l'Amérique du nord suivront dans la même direction. Mais, pendant ce temps-là, l'Afrique poursuivra son explosion. Elle est déjà passée de 250 millions d'habitants en 1950 à plus d'un milliard aujourd'hui. Elle atteindra 2 milliards au milieu de notre siècle. Ce qui posera d'innombrables problèmes économiques, sociaux, culturels, politiques. Or, l'Afrique est aux portes de l'Europe. Celle-ci sera donc très concernée par ce qui s'y passera. Il faudra contribuer à son développement, gérer les mouvements de population entre les deux continents, expérimenter des technologies pour économiser les ressources naturelles.

On parle beaucoup de « croissance sobre », mais les nouveaux venus entendent bien ne pas nous laisser la croissance et se contenter de la sobriété. Ils voudront nous voir économiser la nature et purifier l'air. Avec l'année 2015, c'est donc un nouvel avenir qu'il faut inventer. Une chance à saisir.

 

Il est réconfortant de lire ce type d'éditorial, il ne nous annonce pas de catastrophe, il analyse rationnellement les fait et fait confiance aux hommes et aux femmes "raisonnables", qui j'ai la faiblesse de le croire, sont majoritaires sur notre planète !

M.C.

 

 

Lire la suite

Photos Soirée Anniversaire du 21 mars 2014

24 Mars 2015 , Rédigé par M.C. Publié dans #Albums

Le Président et son épouse avec des Lionnes et Lions du club
Le Président et son épouse avec des Lionnes et Lions du clubLe Président et son épouse avec des Lionnes et Lions du clubLe Président et son épouse avec des Lionnes et Lions du club
Le Président et son épouse avec des Lionnes et Lions du clubLe Président et son épouse avec des Lionnes et Lions du clubLe Président et son épouse avec des Lionnes et Lions du club
Le Président et son épouse avec des Lionnes et Lions du clubLe Président et son épouse avec des Lionnes et Lions du clubLe Président et son épouse avec des Lionnes et Lions du club

Le Président et son épouse avec des Lionnes et Lions du club

Lionnes et Lions de Montaigu, Lionnes et Lions de Montaigu,
Lionnes et Lions de Montaigu, Lionnes et Lions de Montaigu, Lionnes et Lions de Montaigu,
Lionnes et Lions de Montaigu, Lionnes et Lions de Montaigu, Lionnes et Lions de Montaigu,
Lionnes et Lions de Montaigu, Lionnes et Lions de Montaigu,

Lionnes et Lions de Montaigu,

Des Invités à notre Soirée,Des Invités à notre Soirée,
Des Invités à notre Soirée,Des Invités à notre Soirée,Des Invités à notre Soirée,
Des Invités à notre Soirée,Des Invités à notre Soirée,
Des Invités à notre Soirée,Des Invités à notre Soirée,Des Invités à notre Soirée,

Des Invités à notre Soirée,

Invités à la soirée, suite...Invités à la soirée, suite...
Invités à la soirée, suite...Invités à la soirée, suite...Invités à la soirée, suite...
Invités à la soirée, suite...Invités à la soirée, suite...Invités à la soirée, suite...
Invités à la soirée, suite...Invités à la soirée, suite...

Invités à la soirée, suite...

Le dîner est organisé au profit des oeuvres du club,Le dîner est organisé au profit des oeuvres du club,
Le dîner est organisé au profit des oeuvres du club,Le dîner est organisé au profit des oeuvres du club,Le dîner est organisé au profit des oeuvres du club,
Le dîner est organisé au profit des oeuvres du club,Le dîner est organisé au profit des oeuvres du club,Le dîner est organisé au profit des oeuvres du club,
Le dîner est organisé au profit des oeuvres du club,Le dîner est organisé au profit des oeuvres du club,

Le dîner est organisé au profit des oeuvres du club,

Dîner suite,Dîner suite,
Dîner suite,Dîner suite,
Dîner suite,Dîner suite,Dîner suite,
Dîner suite,Dîner suite,Dîner suite,

Dîner suite,

Dîner suite,Dîner suite,
Dîner suite,Dîner suite,Dîner suite,
Dîner suite,Dîner suite,
Dîner suite,Dîner suite,Dîner suite,

Dîner suite,

Soirée dansante, pendant et après le dînerSoirée dansante, pendant et après le dîner
Soirée dansante, pendant et après le dînerSoirée dansante, pendant et après le dînerSoirée dansante, pendant et après le dîner
Soirée dansante, pendant et après le dînerSoirée dansante, pendant et après le dîner
Soirée dansante, pendant et après le dînerSoirée dansante, pendant et après le dînerSoirée dansante, pendant et après le dîner

Soirée dansante, pendant et après le dîner

Lire la suite

L'Edito de Patrick Mullinghausen

20 Mars 2015 , Rédigé par M.C. Publié dans #Le Club de Montaigu

L'Edito de Patrick Mullinghausen

Des principales valeurs qui nous unissent en tant que Lions !

On définit toujours un être, une chose, une action, un sentiment en faisant référence à un autre être, à une autre chose, une autre action, ou un autre sentiment.
Et l'on procède alors : soit par analogie, soit par opposition. Eh bien, je vais essayer de vous parler de quelques valeurs qui nous unissent en faisant au passage la distinction entre :
• AMITIE,
• ALTRUISME
• CHARITE,
• SOLIDARITE,
L'AMITIE, quand on parle de l'amitié, on se souvient vite des très belles pages que MONTAIGNE a écrites, inspirées par l'amitié profonde qui le liait à Etienne de la BOETIE.
Cette « amitié » était plus proche de ce qu'est, ou ce que doit être, celle qui unit les Lions, que des amitiés communes d'aujourd'hui.
L'amitié, de nos jours, est plus en surface et plus fortuite. L'occasion l'a créée, l'intérêt peut-être ; le temps peut l'estomper ou la faire disparaître... Elle est pratique, légère, mondaine souvent, sincère et solide parfois... Tous comptes faits, elle s'engage à peine et le cœur se donne encore moins.
L'amitié peut être déçue, c'est à dire si elle a l'espoir d'être payée en retour. Et là, vraiment, que de déceptions.
Ne faisons surtout pas un tableau pessimiste de l'amitié, c'est quand même une chose bien douce, insistons seulement sur sa fragilité, son instabilité... et l'amertume qu'il arrive qu'elle laisse...
L’amitié entre les Lions repose, elle, sur d’autres valeurs dont le socle commun est, par principe, l’altruisme.
L'ALTRUISME
• c'est quand le Moi pense à l'Autre,
• quand ce Moi ne pense plus Moi, mais l'Autre,
• quand penser à Soi, c'est d'abord penser à l'Autre.
Voilà donc pourquoi, aussi : tout commence et se poursuit par l'Autre. L'Homme social n'est heureux que lorsqu'il peut être librement, pleinement, également un homme parmi les autres hommes, un homme avec les autres Hommes. C’est cela l’altruisme, au-delà de la charité.
LA CHARITE La charité est une notion infiniment attachante... qui peut toutefois deve¬nir assez vite odieuse en fonction de certaines motivations.
Attachante, la Charité l'est à coup sûr quand elle est un simple et merveilleux don de soi : quand, spontanément, elle atteste sa Foi, en un Dieu ou dans les Hommes.
Oui, la Charité est attachante quand, au milieu des barbelés de la vie moderne, l'Homme renonce à son égoïsme et fait une large trouée afin d'être bon toujours, en dépit de tout : d'être secourable avec ceux qui en ont besoin, tous ceux qui en ont besoin.
Mais au moins la Charité joyeuse, la vraie, même si elle procède d'une obligation morale ou spirituelle, est incontestablement imprégnée de Solidarité.
LA SOLIDARITE La Solidarité, elle, est un fait social et non moral. C'est un sentiment en plusieurs dimensions qui nous lie à la fois aux Hommes, au Cosmos, à la Cité, et pour les « croyants » au Créateur. Nous devons donc à nos sembla¬bles, en tant que Lions, en tant qu’Hommes, d'être ce que nous sommes, de valoir ce que nous valons.
Amitiés à tous….

Ce texte est paru dans notre dernière “Lettre mensuelle” dans laquelle est publié chaque mois “l’Edito” ou le “Point de vue” d’un Lion. Il n’engage pas le club et n’est que l’expression de celui qui l’écrit. Pour consulter la Lettre du mois cliquez sur le lien "PDF" ci-après :

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>