Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le Blog du Lions Club de Montaigu

Articles récents

L'édito de Fabien Gaudineau avant de passer le flambeau fin juin

21 Mai 2016 , Rédigé par Fabien Gaudineau Publié dans #Le Club de Montaigu

 L'édito de Fabien Gaudineau avant de passer le flambeau fin juin

Mes chers amis Lions,

Cette année a été riche d’actions, de projets et d’émotions. Nous avons pu, encore une fois, mesurer l’importance de notre mouvement, à l’échelle locale mais aussi bien au-delà, à l’échelle nationale ou mondiale. J’avais souhaité que cette année soit placée sous le signe de l’enfance et de la communication.

Notre action a trouvé ainsi écho auprès d’associations telles que « Cœur du monde » ou « Akamasoa » qui interviennent dans des pays en voie de développement pour la construction d’écoles ou de centres d’hébergement pour les enfants. Elle a résonné également, près de chez nous, auprès d’Evan et de ses parents, qui luttent avec courage au quotidien contre le handicap de leur garçon.

Faire mieux connaitre le Lions Club, a été le deuxième axe de cette année.

Dans cette optique nous avons financé un minibus à nos couleurs sur trois ans, à l’initiative de Thierry Cheneau, qui a pu circuler dans les environs au bénéfice des Ehpad et de leurs résidents.

Nous avons également organisé notre fameux Loto et enfin l’opération dépistage du Diabète.

Outre le loto, le magazine annuel et la Soirée de Gala qui génèrent des bénéfices, tous ces projets ont permis simplement mais efficacement d’inscrire un peu plus notre club dans la vie de la cité et à faire évoluer dans l’esprit de nos concitoyens l’image qu’ils se font de notre mouvement.

Au-delà des petites incertitudes de ces dernières semaines qui restent anecdotiques et inhérentes à tout club, j’ai compris cette année combien la connivence et l’amitié qui nous lient sont en fait les vrais moteurs de notre groupe.

J’ai réalisé également la chance qui est la mienne, je devrais dire la nôtre, de ne manquer de rien et d’être entourés de nos familles.

Certes nous accomplissons, modestement, quelque chose de nécessaire, mais n’en sommes-nous pas redevables ?

Tout notre investissement, nos sacrifices sont au final peu de choses, nous sommes des privilégiés, et c’est un peu de cette dette vis-à-vis de la vie que nous rachetons un peu dans chacune de nos actions.

A l’heure où l’on l’encre coule encore sur la déchéance de nationalité, j’aurais pour ma part tendance à craindre la ‘déchéance d’humanité’ si nous ne mettions pas cet investissement au profit d’œuvres et de projets qui servent des causes justes au profit d’enfants, de femmes et d’hommes qui en ont besoin.

Une nouvelle année se dessine pour notre club, sous la houlette d’Hubert, et je suis convaincu que chacun d’entre nous prendra à cœur de donner un peu de temps pour faire résonner un peu plus l’action des Lions, dans le sillage de ce qui a déjà été réalisé.

Enfin, je ne saurais évoquer cette année sans avoir une pensée pour nos deux amis, Patrick et Philippe, qui nous manquent tout simplement.

Très amicalement

Fabien

Ce texte est paru dans notre dernière “Lettre mensuelle” dans laquelle est publié chaque mois “l’Edito” ou le “Point de vue” d’un Lion. Il n’engage pas le club et n’est que l’expression de celui qui l’écrit. Pour consulter la Lettre du mois cliquez sur le lien "PDF" ci-après :
Lire la suite

Soirée Apéritif du 12 mai chez Catherie et Christophe Robin

20 Mai 2016 , Rédigé par M.C. Publié dans #Le Club de Montaigu

Affluence ce soir-là chez Catherine et Christophe Robin, en effet, nous étions 21 Lions, nous n’avions pas vu une telle présence à un Apéritif depuis un bon moment, ce qui est encourageant.

Beaucoup de sujets à l’ordre du jour :

1. En tout premier lieu le « Dépistage du diabète du 30 avril, notre président s’est félicité de son succès, en effet, ce n’était pas gagné d’avance, mais grâce à l’opiniâtreté des porteurs du projet (Alain et Maurice) et bien sûr de tous les Lions qui ont participé à l’opération ce fut un succès (357 dépistage dont 11 positifs), pour un « essai », l’on peut dire qu’il est « transformé ! Tout cela est dû aussi aux infirmières et médecins qui se sont impliqués et également à l’aide de l’Association vendéenne des diabétiques qui a été déterminante dans cette réussite. Autre aide précieuse les dirigeants de Super U M. et Mme. Brosset qui ont mis leur Galerie à notre disposition . De l’avis général cette opération est à renouveler.

2. Deuxième sujet : la Présidence 2016/2017, cette fois nous pouvons le dire, il a donné son aval, il s’agit de notre ami Hubert Juvin, les vice-présidents pour dans 2 ans et 3 ans ont également accepté de s’engager, il s’agit de Philippe Flécher et d’Alain Mandikian, reste le 1er vice président qui se laisse quelque temps pour se décider !

3. A ce propos, Hubert Juvin a pris la parole pour donner quelques informations (provisoires, car ce n’est qu’une ébauche) sur son Bureau : le Secrétaire : Alain Mandikian, Secrétaire adjoint : Philippe Flécher, Trésorier : Yannick Baudry, Trésorier adjoint : Frédéric Savaete, Chef du Protocole : Hervé Le Bourhis, Conseiller : Maurice Albert.

4. Un don de 1500 € attribué en urgence (comme le prévoit nos statuts) pour l’aménagement d’un véhicule permettant le transport du jeune Evan Ganachaud âgé de 6 ans, de Saint Georges de Montaigu, il est atteint de microcéphalie avec anomalie des noyaux centraux gris l’empêchant de marcher et de parler correctement . Une Association a été créé à Saint Georges, « Tous pour Evan » voir l’article paru dans la Presse le 13 mai (un extrait ci-dessous). *

5. Autre don de 1 000 € attribué cette fois à l’Association Vendéenne des diabétiques, en remerciements de son aide pour le Dépistage du 30 avril. Le chèque leur sera remis mardi prochain 17 mai par Maurice Albert.

6. Les résultats quasi définitifs de la Plaquette 2016 et de Soirée de Gala nous ont été communiqué par Yannick Baudry : Plaquette 13 04 0 €, Soirée : 2 144 €, reste maintenant à les attribuer aux bénéficiaires prévus.

7. Confirmation de la date du jeudi 23 juin à 19 heures 30 pour la Passation de Pouvoir entre Fabien et Hubert, ce sera bien sûr à « La Bonne Auberge » à Clisson.

8. Fabien a également rappelé l’importance d’une « Bonne distribution » de la Plaquette 2016. Notre magazine annuel imprimé en 1000 exemplaires est évidemment fait pour être présent dans le plus possible dans les endroits recevant le public et distribué le plus largement possible !

9. La prochaine C.C.G. se tiendra le 15 juin à 19 heures 30 au Mercure de La Roche sur Yon, des volontaires sont attendu par le Président !

10. Vincent Jaunet nous a informé qu’il avait organisé une rencontre (au restaurant) avec trois « candidats Lions potentiels », il était accompagné de Christophe Robin, Frédéric Savaete et Eric Piveteau, il semble que deux de ces invités soient susceptibles de rejoindre le club à l’automne.

La suite de la soirée s’est déroulée dans la bonne humeur générale autour de l’excellent buffet préparé par Catherine et Christophe. M.C.

Soirée Apéritif du 12 mai chez Catherie et Christophe Robin
Lire la suite

Remise de la Distinction de Compagnon de Melvin Jon à Bernard Jauffrineau

18 Mai 2016 , Rédigé par Fabien Gaudineau Publié dans #Albums

Remise de la distinction de "Compagon de Melvin Jone" à Bernard Jauffrineau (en février 2016) par Fabien Gaudineau Président du Club. A noter que Bernard a été intronisé au Club des Sables d'Olonne en 1967, il a donc  49 ans de Lionisme !
Remise de la distinction de "Compagon de Melvin Jone" à Bernard Jauffrineau (en février 2016) par Fabien Gaudineau Président du Club. A noter que Bernard a été intronisé au Club des Sables d'Olonne en 1967, il a donc  49 ans de Lionisme !

Remise de la distinction de "Compagon de Melvin Jone" à Bernard Jauffrineau (en février 2016) par Fabien Gaudineau Président du Club. A noter que Bernard a été intronisé au Club des Sables d'Olonne en 1967, il a donc 49 ans de Lionisme !

Lire la suite

L'Histoire d'un rayonnement mondial

18 Mai 2016 , Rédigé par Site du Lions Club International Publié dans #Le Lions Club International

Lire la suite

Photos de la Journée de dépistage du diabète du 30 avril

11 Mai 2016 , Rédigé par M.C. Publié dans #Albums

Photos de la Journée de dépistage du diabète du 30 avril
Photos de la Journée de dépistage du diabète du 30 avril
Photos de la Journée de dépistage du diabète du 30 avril
Photos de la Journée de dépistage du diabète du 30 avril
Photos de la Journée de dépistage du diabète du 30 avril
Photos de la Journée de dépistage du diabète du 30 avril
Photos de la Journée de dépistage du diabète du 30 avril
Photos de la Journée de dépistage du diabète du 30 avril
Photos de la Journée de dépistage du diabète du 30 avril
Lire la suite

Photos de la visite au Club des Herbiers du 12 avril dernier

11 Mai 2016 , Rédigé par M.C. Publié dans #Albums

Le Président Fabien Gaudineau accompagné de Christophe Robin, Maurice Albert et Jean Louis Pouvreau étaient ce soir-là les invités du Club des Herbiers. Une excellente ambiance, tant les relations entre nos deux clubs sont fortes et ancienne !
Le Président Fabien Gaudineau accompagné de Christophe Robin, Maurice Albert et Jean Louis Pouvreau étaient ce soir-là les invités du Club des Herbiers. Une excellente ambiance, tant les relations entre nos deux clubs sont fortes et ancienne !
Le Président Fabien Gaudineau accompagné de Christophe Robin, Maurice Albert et Jean Louis Pouvreau étaient ce soir-là les invités du Club des Herbiers. Une excellente ambiance, tant les relations entre nos deux clubs sont fortes et ancienne !
Le Président Fabien Gaudineau accompagné de Christophe Robin, Maurice Albert et Jean Louis Pouvreau étaient ce soir-là les invités du Club des Herbiers. Une excellente ambiance, tant les relations entre nos deux clubs sont fortes et ancienne !
Le Président Fabien Gaudineau accompagné de Christophe Robin, Maurice Albert et Jean Louis Pouvreau étaient ce soir-là les invités du Club des Herbiers. Une excellente ambiance, tant les relations entre nos deux clubs sont fortes et ancienne !
Le Président Fabien Gaudineau accompagné de Christophe Robin, Maurice Albert et Jean Louis Pouvreau étaient ce soir-là les invités du Club des Herbiers. Une excellente ambiance, tant les relations entre nos deux clubs sont fortes et ancienne !
Le Président Fabien Gaudineau accompagné de Christophe Robin, Maurice Albert et Jean Louis Pouvreau étaient ce soir-là les invités du Club des Herbiers. Une excellente ambiance, tant les relations entre nos deux clubs sont fortes et ancienne !

Le Président Fabien Gaudineau accompagné de Christophe Robin, Maurice Albert et Jean Louis Pouvreau étaient ce soir-là les invités du Club des Herbiers. Une excellente ambiance, tant les relations entre nos deux clubs sont fortes et ancienne !

Lire la suite

Le rêve que tout s'effondre de Roger-Pol Droit

6 Mai 2016 , Rédigé par M.C. Publié dans #Lu pour vous

Le 06/05 à 07:00

Enfin, tout voir disparaître ! Vite, que le monde s'évanouisse, que la société s'effondre, que tout s'efface ! Crainte affichée ou désir secret, ce rêve fut longtemps religieux : toutes sortes de fins du monde peuplent les imaginaires culturels, de l'Inde ancienne aux Amérindiens, de Zoroastre aux apocalypses chrétiennes et musulmanes. Ces attentes eschatologiques demeurent vivaces ici ou là. Daech et d'autres réactivent aujourd'hui les millénarismes. Mais ils connaissent également des formes inédites, des métamorphoses parfois mal repérées. Ainsi l'écologie est-elle travaillée d'images récurrentes d'effondrement général, de « collapse » universel, d'extinction prochaine de l'humanité. Et des versions politiques de l'ultime catastrophe resurgissent ces derniers temps, si l'on ose dire… On nous répète en effet ardemment : « Le système va s'effondrer, le capitalisme vit ses derniers jours… » Le vieux mythe de la grève générale ressort même des placards : tout va s'arrêter, enfin !

Ces fantasmagories sont évidemment risibles. Chez les millénaristes, des kyrielles de fins du monde - annoncées, datées, prophétisées en détail - sont déjà passées et périmées depuis longtemps, sans que personne ait constaté le plus petit début de réalisation. Dans le domaine écologique, quantité de prévisions catastrophistes ont fait long feu, du Club de Rome à nos jours. De fait, nous ne sommes pas allés dans ces murs innombrables qu'on nous annonçait inévitables. Chez les anarcho-syndicalistes et autres fabulistes du Grand Soir - de Briand à Sorel et de Rosa Luxemburg aux actuels prédicateurs -, la grève générale n'a jamais eu qu'une réalité de papier. Le dernier détraquement, le grand séisme économique et social où tout s'arrête, n'est qu'une plaisanterie. Mauvaise, cela va de soi.

Car ces délires risibles sont malgré tout nuisibles. Pas tellement par leurs effets pratiques, qui sont à peu près négligeables. Plutôt à cause des dommages qu'ils occasionnent à l'imaginaire lui-même. Parce qu'ils bloquent toute possibilité de penser le monde dans sa continuité, l'histoire dans sa durée. Parce qu'ils interdisent endurance et volonté de longue durée en leur substituant une épreuve unique, radicale, rédemptrice - déluge, feu de l'enfer, révolution… -, détruisant tout pour tout rénover. La vertu de cet effondrement serait de rendre possible le monde d'après, qu'il se nomme paradis, Jérusalem céleste, communisme, planète durable. Mais l'action immédiate est toujours la violente dévastation du monde présent. Du chaos rêvé, on passe sans peine au saccage perpétré. Car, sous la peur de voir se défaire le monde se tient, en fait, l'envie rageuse de le désorganiser soi-même.

Qu'on ne se méprenne pas. Il ne s'agit nullement, en critiquant ces mythes, de prôner la résignation. Pas question de soutenir, comme Descartes, que mieux vaut « changer ses désirs que l'ordre du monde ». Il serait vain de croire que ce qui existe vaut d'être conservé seulement parce qu'il existe, au prix de perpétuer l'injustice par crainte de déranger l'ordre en place. Il serait illusoire aussi de croire le capitalisme éternel, et immuables nos modes de vie actuels. Ils disparaîtront sans doute un jour, comme se sont évanouis, déjà, quantité de civilisations, de systèmes sociaux, de structures économiques. Malgré tout, ni le monde ni l'humanité ne finiront pour autant. Pas plus que l'histoire, le temps et la nature.

Ce qu'il faut écarter, c'est l'idée même de catastrophe ultime. Peu importe qu'elle soit régénératrice ou annihilante. Ce ne sont là, en effet, que deux variantes d'une même représentation faussée, imaginant un paroxysme, une crise définitive, une destruction radicale. D'où vient-elle ? Sans doute de la difficulté de supporter que le monde soit infini, et l'histoire aussi.

Pourtant, infini ne veut pas dire immuable. Il convient de parvenir à concevoir un monde sans fin mais en perpétuelle évolution. Héraclite, chez les Anciens, a pensé ce changement perpétuel, conjuguant l'éternité du monde et le devenir incessant. Nietzsche, deux grands millénaires plus tard, a repris et développé cette intuition. Tous deux surent endurer l'idée que, même si tout change, le monde ne s'effondre jamais. Ils ont compris que si rien ne demeure jamais semblable, on ne doit, ni ne peut, faire du passé table rase. Reconsidérer ces perspectives nous éviterait sans doute bien des égarements.

Roger-Pol Droit

Roger-Pol Droit est philosophe et écrivain.

Le Choix des articles de "Lu pour vous" est de ma responsabilité, il n'engage que moi et non l'ensemble de notre Club.  M.C.
Lire la suite

Journée de dépistage du diabète, une première pour le club de Montaigu

2 Mai 2016 , Rédigé par Fabien Gaudinzeau et M.C. Publié dans #Le Club de Montaigu

Journée de dépistage du diabète, une première pour le club de Montaigu
Journée de dépistage du diabète, une première pour le club de Montaigu

Dans la perspective de s’inscrire un peu plus dans la vie de la cité, notre club a organisé le samedi 30 avril une journée de Dépistage du Diabète.

Notre partenaire, le SUPER U de Boufféré, nous a accueillis dans sa galerie en mettant à notre disposition une cellule ouverte en face de la ligne de caisses.

C’est forts de 13 Lions que nous avons animé cette journée avec le soutien et l’expérience de l’Association des Diabétiques de Vendée et de son président, Michel RITT, de 4 infirmières bénévoles (dont Clémence Born, et Marie-Bénédicte Bouclier )  et sous la houlette des docteurs Vrignon et Osho.

Ces derniers avaient pour mission d’encadrer notre action mais aussi d’expliquer aux personnes dont le taux de diabète excédait la normale, les conséquences et mesures à prendre pour apprendre à vivre avec cette maladie silencieuse et mal connue.

357 tests de dépistage ont été effectués sur la journée et 11 se sont révélés positifs.

Les maires des communes environnantes sont venus nous soutenir, Florent Limouzin (Boufféré), Mickael Orieux (La Guyonnière), Isabelle Rivière (Treize-Septier) et Nathalie Tesson représentant Antoine Chéreau (Montaigu).

Merci à tous les bénévoles venus nous aider durant cette journée et particulièrement à ceux de l’AFD 85 ainsi qu’à Mr et Mme Brosset (SUPER U) pour leur accueil.

Le Président  Fabien Gaudineau

Cette opération avait été envisagée depuis longtemps, puis repoussée dans le temps puis enfin après s'être informé auprès des Lions clubs pionniers dans ce domaine, les promoteurs de ce projets qui étaient Maurice Albert et Alain Mandikian furent chargés par le Président Fabien Gaudineau de le mettre en oeuvre et Alain en devint  le chef de file.
Il existe maintenant une Association des Lions de France nommée "Lider Diabète" qui à organisé la 1ère journée du Diabète des Lions clubs de France  en 2015, cette année la date était fixée au 23 avril.
Pour des raisons de timing, notre club l'a reporté une semaine plus tard, c'est-à-dire le 30 avril.
Cette association a conseillé nos amis en leur expliquant  les "tenants et les aboutissants" minimums pour réussir, ce qui fut fait.
Au vue des résultats et pour une "Première" c'est très encourageant et devrait probablement être reconduite dans les années à venir, car elle est dans le droit fil des idéaux et objectifs du Lionnisme.      M.C. 
Toute l'équipe qui a animé cette journée

Toute l'équipe qui a animé cette journée

Lire la suite

Soirée statutaire du 29 avril

1 Mai 2016 , Rédigé par M.C. Publié dans #Le Club de Montaigu

Nous étions 18 Lions présents ce soir-là à la Bretonnière et nous avions le plaisir d’accueillir nos deux derniers « Membres à vie », c’est-à-dire : Bernard Jauffrineau et Armande Gouraud, en effet, le Président avait sollicité leur présence afin de leur remettre leurs « distinctions matérielles » attribuées à ce Statut honorifique de membre à vie. Plusieurs sujets importants étaient à l’ordre du jour :

1. Le premier était bien sûr la journée de dépistage du Diabète prévue pour le lendemain samedi 30 avril au Super U de Boufféré. Un tour d’horizon a été fait par les organisateurs, principalement Alain Mandikian et Maurice Albert en liaison avec le président, tout semblait être en place pour cette première opération. Bien entendu, comme il s’agit d’une « première fois » des imprévus sont sans doute possible ??

2. Autre sujet la présidence 2016/2017, il semble que l’on s’achemine vers la candidature d’Hubert Juvin, qui a cependant émis des conditions à son acceptation : l’engagement d’un « Bureau structuré » (secrétaire, et trésoriers dotés d’adjoints, et commissions principales constituées etc... De plus l’engagement de deux futurs présidents pour les années 2017/2018 et 2018/2019. Il semble donc que ce problème est en voie de résolution.

3. La Date de la « Passation » à bien été confirmée pour le jeudi 23 juin à « La Bonne Auberge » de Clisson.

4. Pour terminer : la cérémonie de remises des deux distinctions de « Membres à Vie » à nos amis Bernard et Armand s’est déroulée dans la bonne humeur, d’autant que notre « jeune Président Fabien » était très fier d’honorer nos deux anciens, et nous l’étions tous avec lui !

La soirée s’est ainsi terminée dans la convivialité, qui « résiste » dans notre club à tous les moments difficiles… Nous pouvons d’ailleurs en être fier ! M.C.

Remise de la distinction de "Membre à vie" à nos amis Bernard Jauffrineau (49 ans de Lionisme) et Armand Gouraud, membre Fondateur de notre club (46 ans de Lionisme !
Remise de la distinction de "Membre à vie" à nos amis Bernard Jauffrineau (49 ans de Lionisme) et Armand Gouraud, membre Fondateur de notre club (46 ans de Lionisme !

Remise de la distinction de "Membre à vie" à nos amis Bernard Jauffrineau (49 ans de Lionisme) et Armand Gouraud, membre Fondateur de notre club (46 ans de Lionisme !

Lire la suite

Soirée Anniversaire de Gala du 2 avril 2016

20 Avril 2016 , Rédigé par M.C. Publié dans #Le Club de Montaigu

Soirée Anniversaire de Gala du 2 avril 2016
D’accord avec Rozenn et Fabien pour témoigner de l’excellente (et+..) ambiance qui régnait au cours de notre soirée annuelle ce samedi 2 avril !
Malgré une fréquentation, moins nombreuse qu’espérée et sans doute due à de multiples raisons, qu’il sera toujours temps d’analyser, Andrée et moi-même avons convenu que ce fut sans doute une des soirées les plus agréables que nous ayons connu dans notre long passé de Lionne et de Lion !
Bravo à Fabien et à Rozenn pour l’ambiance qu’ils ont su créer et par le choix du thème : le jazz génère une appréciation intergénérationnelle et favorise incontestablement la convivialité, l’orchestre était de très bon niveau et pas trop bruyant même pour les plus âgés, pas très nombreux, il est vrai ce soir-là !
Le temps de l’apéritif a été très convivial comme tous les ans, c’est en effet le moment où chacun peut faire le tour des amis ou relations qu’il est plus difficile d’approcher pendant le repas.
Le timing a été bien orchestré et respecté, le discours du Président fut bien écouté car condensé, tout y était mais pas de « longueurs » inutiles ! …, puis la tombola a été également exécuté en un temps record, il est vrai que même le Président y a mis la main.
Parmi les Lionnes et Lions manquants à la soirée, il y avait nos amis Mothais Jacques et Jeanine, celle-ci étant en convalescence, ils n’ont pas pu être présents, également manquante, Germaine Gourmaud, souffrante au dernier moment (ce n’était que passager, aux dernières nouvelles tout était rentré dans l’ordre).
A propos de Jacques Mothais, il est juste de noter, que c’est lui qui a fabriqué les housses qui garnissaient les panneaux de séparation dans la salle. Merci encore une fois Jacques de ne pas avoir manqué à ton habitude de résoudre tous les problèmes techniques qui se posent les veilles de nos Soirées ou manifestations Lions !
Et bien sûr merci à tous ceux qui ont œuvrer pour que cette soirée soit un succès et également pour alléger un peu le travail de notre Président qui en avait bien besoin ces dernières semaines !
Ces moments de rencontres entre le club, les Lions et leurs invités sont toujours éminemment sympathiques et utiles car ils sont la démonstration de la présence « Humanitaire et Humaniste » ainsi que du rayonnement du Lions Club International, chez nous, bien sûr, mais aussi à la dimension de la Planète !
Une fois de plus, malgré les difficultés et les soucis d’organisation que génère cette rencontre annuelle, ce fut tout simplement une belle et très bonne soirée. M.C.
Ce texte est paru dans notre dernière “Lettre mensuelle” dans laquelle est publié chaque mois “l’Edito” ou le “Point de vue” d’un Lion. Il n’engage pas le club et n’est que l’expression de celui qui l’écrit. Pour consulter la Lettre du mois cliquez sur le lien "PDF" ci-après :
Montage de la Soirée du 2 avril 2016, voir les autres photos dans Albums

Montage de la Soirée du 2 avril 2016, voir les autres photos dans Albums

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>