Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du Lions Club de Montaigu

L'Edito de Fabien Gaudineau

26 Septembre 2014 , Rédigé par M.C. Publié dans #Le Club de Montaigu

L'Edito de Fabien Gaudineau

L'Activité de Maraude et de Veille Sociale

Les actions des Lions nous portent à venir au secours de nombreuses populations dans de nombreux pays, au travers d'associations ou d'institutions diverses, et ces actions sont évidemment utiles et nécessaires.

Néanmoins nous ne devons pas en oublier pour autant la misère qui sévie à notre porte, car nombre de nos concitoyens vivent dans des conditions inhumaines, et ce dans les rues de nos villes.

L'opportunité m'est donnée à travers cet édito d'attirer l'attention sur ces personnes qui consacrent leur vie à leurs venir en aide, aux Services de Maraude et de Veille Sociale. Ils ont pour mission d'aller à la rencontre de ces populations en situation de grande précarité, vulnérables, sans logement fixe, de créer et de maintenir des liens avec elles.

Ceci passe à travers des interventions dans la rue, dans les squats, afin d'établir des contacts, de nouer des relations, et tout en conservant son rôle d'acteur à chaque personne, l'orienter vers des dispositifs de droit commun.

Les problématiques rencontrées sont récurrentes : absence de logement, absence de ressources, difficultés d'accès à l'hygiène, absence de couverture médicale, problématiques sanitaires, addictions multiples, troubles psychiatriques ...

Les solutions sont multiples et adaptées aux publics concernés :

• L'hébergement d'urgence concerne les hommes majeurs et offre des solutions temporaires via des nuitées, un accès aux soins et aux premières nécessités (restauration, vestiaire, bagagerie). Le but est de faciliter et de soutenir l'accès à l'hébergement, voir à un logement plus pérenne.

• Les maisons Relais (Pension de Famille) offrent une solution de logement plus stable (propre et sécurisant) sans limite de temps à des hommes et des femmes majeurs ayant de faibles ressources et un parcours locatif chaotique couplé d'un grand isolement familial et social.

• Le propos est que le résident reste au centre de son parcours de vie et réapprenne les actes de la vie quotidienne, développe son autonomie et se réapproprie son corps et son image. Il peut ainsi à travers ce premier pas, renouer avec les modalités du « vivre ensemble », avec la convivialité et reprendre ainsi une place de citoyen au sein de la cité.

Les Lions ont un but commun avec ces hommes et ces femmes : faire de nos villes, de nos pays, de notre monde un endroit plus juste, ou les plus favorisés doivent se sentir responsables des plus démunis.

Ces valeurs d'humanisme que nous portons, les travailleurs sociaux en font leur vocation ...
Ce texte est paru dans notre dernière “Lettre mensuelle” dans laquelle est publié chaque mois “l’Edito” ou le “Point de vue” d’un Lion. Il n’engage pas le club et n’est que l’expression de celui qui l’écrit.
Pour consulter la Lettre du mois cliquez sur le lien "PDF" ci-après :

Commenter cet article