Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du Lions Club de Montaigu

80 millions d'hommes en plus

30 Mars 2015 , Rédigé par M.C. Publié dans #Lu pour vous

Un avenir à inventer

Éditorial d’Ouest France janvier 2015     Par Jean Boissonnat

En cette année 2015, l'humanité comptera 80 millions d'êtres humains de plus. La Terre continue de se peupler à grande vitesse. Elle atteindra 8 milliards d'habitants dans les dix ans qui viennent. Ensuite, elle commencera à grandir moins vite du fait de la chute de la fécondité qui produit toujours ses effets avec retard. On en observe les conséquences essentiellement en Europe, où la population commence à baisser, notamment en Russie et en Allemagne.

D'ici à une quinzaine d'années, la France aura rattrapé l'Allemagne avec une population de l'ordre de 70 millions d'habitants chacune. En effet, notre fécondité reste l'une des plus élevées d'Europe : autour de deux enfants par femme. Cela fournira une formidable opportunité pour la classe politique des deux pays si elle veut aller vers une union en Europe. Aurons-nous des hommes d'État à la hauteur des circonstances? C'est la véritable question.

À l'échelle mondiale, le maintien, encore pendant quelques années, d'une croissance de la population de l'ordre de 80 millions par an nous contraint à réfléchir sérieusement à la capacité de la Terre à faire vivre l'humanité. Nous venons à peine de franchir le seuil des 7 milliards d'habitants, contre à peine 2 milliards au début du XXe siècle. Nous serons 9 milliards au milieu de notre siècle. Une telle explosion nous oblige à nous demander comment une telle population mondiale va pouvoir respirer, se nourrir, travailler. Encore une extraordinaire opportunité.

L'explosion de l'Afrique

La nouvelle année nous offre une belle occasion d'avancer dans ces réflexions avec la Conférence internationale sur le climat qui va se tenir, au plus haut niveau, en décembre à Paris. D'autant que ces nouveaux venus sur la Terre entendent vivre aussi bien que les anciens habitants. Regardez les Chinois qui ne rêvent que d'automobiles.

L'accroissement de la population ne sera pas aussi rapide partout. L'Europe continuera de décroître. L'Asie et l'Amérique du nord suivront dans la même direction. Mais, pendant ce temps-là, l'Afrique poursuivra son explosion. Elle est déjà passée de 250 millions d'habitants en 1950 à plus d'un milliard aujourd'hui. Elle atteindra 2 milliards au milieu de notre siècle. Ce qui posera d'innombrables problèmes économiques, sociaux, culturels, politiques. Or, l'Afrique est aux portes de l'Europe. Celle-ci sera donc très concernée par ce qui s'y passera. Il faudra contribuer à son développement, gérer les mouvements de population entre les deux continents, expérimenter des technologies pour économiser les ressources naturelles.

On parle beaucoup de « croissance sobre », mais les nouveaux venus entendent bien ne pas nous laisser la croissance et se contenter de la sobriété. Ils voudront nous voir économiser la nature et purifier l'air. Avec l'année 2015, c'est donc un nouvel avenir qu'il faut inventer. Une chance à saisir.

 

Il est réconfortant de lire ce type d'éditorial, il ne nous annonce pas de catastrophe, il analyse rationnellement les fait et fait confiance aux hommes et aux femmes "raisonnables", qui j'ai la faiblesse de le croire, sont majoritaires sur notre planète !

M.C.

 

 

Commenter cet article