Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du Lions Club de Montaigu

L'Edito de Patrick Mullinghausen

20 Mars 2015 , Rédigé par M.C. Publié dans #Le Club de Montaigu

L'Edito de Patrick Mullinghausen
Des principales valeurs qui nous unissent en tant que Lions !
On définit toujours un être, une chose, une action, un sentiment en faisant référence à un autre être, à une autre chose, une autre action, ou un autre sentiment.
Et l'on procède alors : soit par analogie, soit par opposition. Eh bien, je vais essayer de vous parler de quelques valeurs qui nous unissent en faisant au passage la distinction entre :
• AMITIE,
• ALTRUISME
• CHARITE,
• SOLIDARITE,
L'AMITIE, quand on parle de l'amitié, on se souvient vite des très belles pages que MONTAIGNE a écrites, inspirées par l'amitié profonde qui le liait à Etienne de la BOETIE.
Cette « amitié » était plus proche de ce qu'est, ou ce que doit être, celle qui unit les Lions, que des amitiés communes d'aujourd'hui.
L'amitié, de nos jours, est plus en surface et plus fortuite. L'occasion l'a créée, l'intérêt peut-être ; le temps peut l'estomper ou la faire disparaître... Elle est pratique, légère, mondaine souvent, sincère et solide parfois... Tous comptes faits, elle s'engage à peine et le cœur se donne encore moins.
L'amitié peut être déçue, c'est à dire si elle a l'espoir d'être payée en retour. Et là, vraiment, que de déceptions.
Ne faisons surtout pas un tableau pessimiste de l'amitié, c'est quand même une chose bien douce, insistons seulement sur sa fragilité, son instabilité... et l'amertume qu'il arrive qu'elle laisse...
L’amitié entre les Lions repose, elle, sur d’autres valeurs dont le socle commun est, par principe, l’altruisme.
L'ALTRUISME
• c'est quand le Moi pense à l'Autre,
• quand ce Moi ne pense plus Moi, mais l'Autre,
• quand penser à Soi, c'est d'abord penser à l'Autre.
Voilà donc pourquoi, aussi : tout commence et se poursuit par l'Autre. L'Homme social n'est heureux que lorsqu'il peut être librement, pleinement, également un homme parmi les autres hommes, un homme avec les autres Hommes. C’est cela l’altruisme, au-delà de la charité.
LA CHARITE La charité est une notion infiniment attachante... qui peut toutefois deve¬nir assez vite odieuse en fonction de certaines motivations.
Attachante, la Charité l'est à coup sûr quand elle est un simple et merveilleux don de soi : quand, spontanément, elle atteste sa Foi, en un Dieu ou dans les Hommes.
Oui, la Charité est attachante quand, au milieu des barbelés de la vie moderne, l'Homme renonce à son égoïsme et fait une large trouée afin d'être bon toujours, en dépit de tout : d'être secourable avec ceux qui en ont besoin, tous ceux qui en ont besoin.
Mais au moins la Charité joyeuse, la vraie, même si elle procède d'une obligation morale ou spirituelle, est incontestablement imprégnée de Solidarité.
LA SOLIDARITE La Solidarité, elle, est un fait social et non moral. C'est un sentiment en plusieurs dimensions qui nous lie à la fois aux Hommes, au Cosmos, à la Cité, et pour les « croyants » au Créateur. Nous devons donc à nos sembla¬bles, en tant que Lions, en tant qu’Hommes, d'être ce que nous sommes, de valoir ce que nous valons.
Amitiés à tous….
Ce texte est paru dans notre dernière “Lettre mensuelle” dans laquelle est publié chaque mois “l’Edito” ou le “Point de vue” d’un Lion. Il n’engage pas le club et n’est que l’expression de celui qui l’écrit. Pour consulter la Lettre du mois cliquez sur le lien "PDF" ci-après :

Commenter cet article