Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du Lions Club de Montaigu

Soirée Statutaire du 27 Novembre

28 Décembre 2015 , Rédigé par M.C. Publié dans #Le Club de Montaigu

Cette soirée s’est tenue en l’absence du Président, retenu par des obligations familiales. Quinze Lions étaient au rendez-vous, dont Bernard Jauffrineau (nouveau « Membre à vie » de notre Club). En l’absence de Fabien ce sont Philippe Sablereau et Christophe Robin qui ont co-présidés la soirée. Etant absent ce soir-là, je rapporte ici le compte-rendu fourni par Christophe Robin :

  1. L’hospitalisation de Philippe Pallard, d’abord à Montaigu puis à la Roche sur Yon, nous suivrons bien sûr régulièrement l’évolution de la santé notre ami.
  2. Après une visite récente du Président accompagné de Bernard Gourmaud et moi-même chez Bernard Jauffrineau, celui-ci a accepté de devenir « Membre à Vie » de notre club, statut qu’il a bien mérité après 48 ans de Lionisme !
  3. La journée de dépistage du diabète : Alain Mandikian avance sur le projet, un rendez vous est prévu prochainement ave M. Brosset directeur du Super U. Téléthon : plusieurs membres du club ont fait savoir qu’ils s‘y rendraient :
  4. Fabien, Maurice Abert, Patrick Guénec, Thierry Allamigeon et Frédéric Savaete,
  5. Le dossier « Plaquette » avance, le courrier accompagné des bons de commandes est prêt et la mise sous enveloppes a été réalisée chez Jean Louis Pouvreau, et le tout expédié dans la foulée ! Bravo à tous pour cette diligence.
  6. Pour la « Balade contée » dans Montaigu du samedi 19 décembre, il faudra une dizaine de Lions pour son bon déroulement. Rendez-vous est pris devant le domicile de Fred Guiot à 17 heures.
  7. Le recrutement a été de nouveau évoqué, compte tenu des évolutions de notre effectif.. Il se fait de plus en plus pressant ! Fin de soirée conviviale, comme il se doit.                               M.C.    
Les Lions présents ce soir-là La Bretonnière,

Les Lions présents ce soir-là La Bretonnière,

Philippe Sablereau et ses filleuls,

Philippe Sablereau et ses filleuls,

Commenter cet article