Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du Lions Club de Montaigu

Soirée Statutaire du 18 mars 2016

22 Mars 2016 , Rédigé par M.C. Publié dans #Le Club de Montaigu

Nous étions 15 Lions ce soir-là autour de Fabien, notre président qui avait beaucoup de sujet à aborder.

  1. La Plaquette a été définitivement bouclée hier soir. Sur le plan des encarts publicitaires nous sommes à 117 contre 118 en 2015, pour le montant de la collecte à 16 500 € cette année pour 18 600 € en 2015, c’est un peu moins, mais cela reste quand même très bien. Le rédactionnel est également terminé, donc tous les éléments vont être remis à l’imprimerie lundi, ce qui devrait permettre sa sortie pour notre Soirée Anniversaire du 2 avril.

  2. La Soirée du 2 avril semble partie sur les bons rails, Rozenn et Fabien y consacre beaucoup d’énergie et veillent à ce que tout soit au « top » pour le jour j. Pour le nombre de participants, les projections connues hier soir semblaient indiquer un nombre très correct d’invités et de Lions et Lionnes. Le Thème choisi est le Jazz, la soirée sera animée par le groupe habituel, avec au début de la soirée deux guitaristes qui interpréteront des morceaux de type « Manouches »*. Pour la tombola, il faudra comme chaque année, que tous les Lions fournissent des lots, comme d’habitude ils sont à remettre au Magasin de Philippe Sablereau. A propos de la tombola il a été aussi rappelé qu’il est d’usage qu’un lot gagné par un Lion ou Lionne est remis en jeu. Cela semble en effet, naturel.     

D’autres sujets urgents étaient sur la table et ont donné lieu à de nombreuses discussions, mais dont les solutions n’étaient pas d’ordres immédiats.

  1. Détection du diabète du 30 avril : une urgence absolue, trouver un médecin pour ce jour-là ou annuler l’opération !

  2. Autres urgence absolue : trouver un Président 2016/2017…..

  3. Non moins urgente mais sans doute moins absolue  RECRUTER »                               

La soirée s’est poursuivie et terminé, pour les premiers aux environs de 22 heures ce qui aurait scandalisé nos grands anciens dont un grand nombre sont aujourd’hui hélas, disparus, en effets se séparer si tôt n’était même pas envisageable à cette époque ! Autre Temps autres …. Façon de vivre ! Quoi qu’il en soit, malgré les quelques vicissitudes actuelles notre club est de qualité, il suffira juste de s’adapter à notre temps et à une autre manière de vivre le Lionisme. M.C.

*Le jazz manouche est un style de jazz né en France dans les années 1930. Dans sa forme originelle, il se caractérise par l'absence de percussions, de cuivres et de bois – un « jazz sans tambour ni trompette[1] » – une section rythmique assurée par deux guitares et une contrebasse, ainsi qu'un violon. Le jazz manouche témoigne des apports stylistiques des musiques gitanes et d'Europe centrale (klezmer) ainsi que du musette et de la chanson française dans le jazz, qui, dès 1932, arrive des États-Unis en Europe[2]. Les initiateurs de ce style, d'abord caractérisé par les instruments à cordes, sont Django Reinhardt et Stéphane Grappelli, auxquels sont venus s'ajouter, au fil des années des accordéonistes, bassistes, clarinettistes. La nouvelle génération de musiciens a fait évoluer le jazz manouche dans plusieurs directions, notamment vers le jazz-rock de Boulou Ferré.

Les Lions présents ce soir-là La Bretonnière,

Les Lions présents ce soir-là La Bretonnière,

Commenter cet article