Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du Lions Club de Montaigu

L'édito de Fabien Gaudineau avant de passer le flambeau fin juin

21 Mai 2016 , Rédigé par Fabien Gaudineau Publié dans #Le Club de Montaigu

 L'édito de Fabien Gaudineau avant de passer le flambeau fin juin

Mes chers amis Lions,

Cette année a été riche d’actions, de projets et d’émotions. Nous avons pu, encore une fois, mesurer l’importance de notre mouvement, à l’échelle locale mais aussi bien au-delà, à l’échelle nationale ou mondiale. J’avais souhaité que cette année soit placée sous le signe de l’enfance et de la communication.

Notre action a trouvé ainsi écho auprès d’associations telles que « Cœur du monde » ou « Akamasoa » qui interviennent dans des pays en voie de développement pour la construction d’écoles ou de centres d’hébergement pour les enfants. Elle a résonné également, près de chez nous, auprès d’Evan et de ses parents, qui luttent avec courage au quotidien contre le handicap de leur garçon.

Faire mieux connaitre le Lions Club, a été le deuxième axe de cette année.

Dans cette optique nous avons financé un minibus à nos couleurs sur trois ans, à l’initiative de Thierry Cheneau, qui a pu circuler dans les environs au bénéfice des Ehpad et de leurs résidents.

Nous avons également organisé notre fameux Loto et enfin l’opération dépistage du Diabète.

Outre le loto, le magazine annuel et la Soirée de Gala qui génèrent des bénéfices, tous ces projets ont permis simplement mais efficacement d’inscrire un peu plus notre club dans la vie de la cité et à faire évoluer dans l’esprit de nos concitoyens l’image qu’ils se font de notre mouvement.

Au-delà des petites incertitudes de ces dernières semaines qui restent anecdotiques et inhérentes à tout club, j’ai compris cette année combien la connivence et l’amitié qui nous lient sont en fait les vrais moteurs de notre groupe.

J’ai réalisé également la chance qui est la mienne, je devrais dire la nôtre, de ne manquer de rien et d’être entourés de nos familles.

Certes nous accomplissons, modestement, quelque chose de nécessaire, mais n’en sommes-nous pas redevables ?

Tout notre investissement, nos sacrifices sont au final peu de choses, nous sommes des privilégiés, et c’est un peu de cette dette vis-à-vis de la vie que nous rachetons un peu dans chacune de nos actions.

A l’heure où l’on l’encre coule encore sur la déchéance de nationalité, j’aurais pour ma part tendance à craindre la ‘déchéance d’humanité’ si nous ne mettions pas cet investissement au profit d’œuvres et de projets qui servent des causes justes au profit d’enfants, de femmes et d’hommes qui en ont besoin.

Une nouvelle année se dessine pour notre club, sous la houlette d’Hubert, et je suis convaincu que chacun d’entre nous prendra à cœur de donner un peu de temps pour faire résonner un peu plus l’action des Lions, dans le sillage de ce qui a déjà été réalisé.

Enfin, je ne saurais évoquer cette année sans avoir une pensée pour nos deux amis, Patrick et Philippe, qui nous manquent tout simplement.

Très amicalement

Fabien

Ce texte est paru dans notre dernière “Lettre mensuelle” dans laquelle est publié chaque mois “l’Edito” ou le “Point de vue” d’un Lion. Il n’engage pas le club et n’est que l’expression de celui qui l’écrit. Pour consulter la Lettre du mois cliquez sur le lien "PDF" ci-après :

Commenter cet article