Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du Lions Club de Montaigu

L'édito de Maurice Albert

26 Septembre 2016 , Rédigé par Maurice Albert Publié dans #Le Club de Montaigu

L'édito de Maurice Albert

Notre engagement dans le Lionisme

Lors de notre intronisation, nous nous sommes engagés devant tout le club à être disponibles pour remplir les fonctions qui nous seraient confiées dans le club.

Nous nous sommes également engagés à participer le plus tôt et le plus souvent possible aux congrès et autres formes d'expressions du Lionisme . Pour chacun d'entre nous, où en sommes-nous aujourd'hui ?

Pour certains l'engagement a été suivi d’effets, pour d'autres cela reste à faire, n'oublions pas notre engagement !

Le rôle du parrain est essentiel, il doit accompagner son filleul et pourquoi pas lors de nos CCG, de nos congrès, mais aussi veiller à la bonne intégration du nouveau Lion.

La devise du Lionisme est : Nous Servons. Nous voyons bien que notre présence aux 2 réunions mensuelles n'est pas suffisante, encore faudrait il y participer régulièrement... nous devons nous engager dans les actions du club, participer, apporter notre aide, dans la vie du club, dans les domaines locaux, nationaux ou mondiaux.

Le principal moyen est le Don de Soi, je dois dire que les occasions ne manquent pas, il faut seulement nous souvenir de notre engagement...

Souvenons-nous également : « Qu'on ne peut aller bien loin dans la vie, si l'on ne commence pas d'abord à faire quelque chose pour quelqu'un d'autre » comme le proclamait notre Président fondateur Melvin Jones !

L'HUMANISME

"L'humanisme (dont se réclame le Lionisme) est né à Florence L'humanisme commence à Florence quand, en 1462, Cosme de Médicis commande la traduction en latin de l'œuvre de Platon à Marsile Ficin. Les humanistes bénéficient de l'arrivée en Italie de savants et de lettrés grecs qui fuient les Turcs, maîtres de Constantinople depuis 1453.

Ils bénéficient aussi de l'invention de l'imprimerie qui rend les livres plus accessibles. Quelques humanistes sont des laïcs, comme Pic de la Mirandole. Mais la plupart sont des hommes d'Église (moines...). Éclairés par les œuvres surgies de l'Antiquité, les uns et les autres rompent avec la tradition scolastique de la fin du Moyen Âge.

Jean Pic de la Mirandole (Giovanni Pico della Mirandola), qui se faisait aussi appeler Comte de la Concordia (la Concorde) né à Mirandola le 24 février 1463 et mort le 17 novembre 1494 à Florence, est un philosophe et théologien humaniste italien, troisième fils d'une vieille famille comtale.

À la recherche de la prisca theologia (ou théologie première exposée par les Anciens), il étudia et synthétisa les principales doctrines philosophiques et religieuses connues à son époque, notamment le platonisme, l'aristotélisme, la scolastique. Il est le fondateur de la kabbale chrétienne."

(extraits du site Hérodote . M.C.)

Ce texte est paru dans notre dernière “Lettre mensuelle” dans laquelle est publié chaque mois “l’Edito” ou le “Point de vue” d’un Lion. Il n’engage pas le club et n’est que l’expression de celui qui l’écrit. Pour consulter la Lettre du mois cliquez sur le lien "PDF" ci-après :

Commenter cet article