Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du Lions Club de Montaigu

L'Edito de Bernard Gourmaud

25 Novembre 2016 , Rédigé par Bernard Gourmaud Publié dans #Le Club de Montaigu

Chers amis lions
 
L'année 2016 est chargée en rebondissements dans notre environnement de vie.
L'insécurité grandissante avec les attentats qui nous font peur, les migrants qui fuient leur pays pour échapper à la mort lorsqu'elle ne les atteint pas en mer.
La situation de l'emploi qui provoque un chômage de masse,  engendre la précarité, et indirectement peut faire basculer les jeunes générations dans la délinquance.
Que l'on soit touché ou pas, tous ces phénomènes nous inquiètent et la perte de confiance s'installe en nous.
De-ci, de-là, on entend les gens de la rue commenter les conséquences de ces dérèglements qui nous affectent disant, nous avons une société de « sans papier », une « société de précarité », une société de familles éclatées, une société des enfants livrés à eux-mêmes sans repère pour les aider à grandir, une société de personnes seules, une société de ceux qui mieux établis, vivent souvent dans l'angoisse de ce que l'on appelle « le déclassement » comme si la vie était un concours éliminatoire.
Nous devons prendre conscience de la fragilité de notre société, mais ne nous laissons pas envahir par la peur : REAGISSONS, AGISSONS. La vie n'a jamais été « un long fleuve tranquille » !
A chaque période de leur vie nos ancêtres ont dû faire face aux conflits fratricides, aux invasions extérieures, défendre leur identité, s'adapter en permanence aux nouvelles donnes sociales et économiques, s'impliquant à l'extrême afin d'améliorer les conditions de vie dont nous bénéficions aujourd'hui.
Nombreux sont ceux qui oublient un peu trop vite ces périodes laborieuses faisant l'éloge des temps passés et le blâme du temps présent, s'exprimant par la hauteur du verbe : « C'ETAIT MIEUX AVANT ».
Comment vivrons-nous  demain ?  Dans cette société rythmée par des changements incontournables nous devrons nous adapter au phénomène de vieillissement de la population.
D'ici à une quarantaine d'années la France comptera 73 millions d'habitants, le nombre de centenaires va être multiplié par plus de dix, le nombre des plus de 60 ans augmentera de 10 millions, la part des 75 ans sera multipliée par deux, et celle des 85  multipliée par 3.
Parallèlement la part des 20 ans va baisser. La dépendance aura un coût  grandissant pour la société , notre système de santé  devra évoluer.
L'instant présent qui s'écoule nous entraine lentement vers les fêtes de fin d'année.
Eh oui bientôt Noël qui est pour les chrétiens   « le mystère de l'incarnation qui s'accomplit »   pour d'autres c'est une fête païenne devenue universelle.
Noël ce sont les marchés d'abondance, l'illumination des rues et des lieux de vie. 
Noël c'est la fête, c'est un moment privilégié propice au rassemblement des familles toutes générations confondues.
Les enfants se placent en priorité au coeur de la fête. Le mythe du Père-Noël entretien le suspens de la distribution des cadeaux. Noël est aussi un moment de partage de convivialité autour d'une table bien préparée et bien garnie.
Cette situation d'abondance ne doit pas nous faire oublier ceux et celles qui sont seuls, isolés, qui n'ont rien. Nous devons nous mobiliser pour leur apporter un peu de joie et de confort à ces oubliés de Noël en signe d'espoir. « CHAQUE LIONS PEUT AGIR »
Bonnes fêtes de Noël et de fin d'année à toutes et à tous.
Ce texte est paru dans notre dernière “Lettre mensuelle” dans laquelle est publié chaque mois “l’Edito” ou le “Point de vue” d’un Lion. Il n’engage pas le club et n’est que l’expression de celui qui l’écrit. Pour consulter la Lettre du mois cliquez sur le lien "PDF" ci-après :

Commenter cet article