Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le Blog du Lions Club de Montaigu

Le passé éclaire l’avenir… et si c’était vrai ?

29 Avril 2010 , Rédigé par M.C. Publié dans #Le Club de Montaigu

L’Edito de Jo Pichodo

     

 « Au commencement était l’agriculture… ». Dois-je pour « commencer » m’en excuser ? Au risque de laisser croire que je Jo Pichodone sais pas penser autrement, je me permets, malgré tout, d’en rajouter une couche parce que, primo l’heure est grave, et secundo, si chacun se regarde dans la glace, en allant chercher plus ou moins loin, il trouvera dans ses aïeux, un paysan. Alors,… banco.

Labourage et pâturage furent les deux mamelles de la France. A tel point que tous les dimanches, chaque citoyen devait pouvoir prétendre à la poule au pot (le bon Roi Henri IV). Dans les années 60, Sico Mansholt (un batave) lança le Plan Européen du Développement Agricole en Europe, un peu comme le Plan Marshall… Pisani en fut la cheville ouvrière française. Un peu plus tard, notre bon Président Giscard découvrit les vertus du pétrole vert. C’était il y a bientôt 40 ans… Encore un anniversaire !

Mais depuis tout cela, relayés par les écolos de service ou encore par les photographes en hélicoptère donneurs de leçons, (réchauffement oblige !) sont passés par là … Produire devient un gros mot !

Et pourtant nous voulons une agriculture raisonnée et durable.

Comment faire ?

Raisonnée pour être durable, ce fut toujours le cas, à coup sûr !

Parlons-en. 

Nos technocrates, intelligents peut-être, intellectuels sans doute, ignares certainement au vu du résultat, continuent à penser pour nous et nous pondent des règlementations à géométrie variable.

Cela suffit-il à penser qu’ils ne sont pas imbéciles ? En tout cas, même s’ils changent d’avis, il est bien difficile de les suivre et surtout d’anticiper : le vrai problème aujourd’hui…

Quant aux écolos, boostés par leurs performances électorales, en passant par une nécessaire décroissance, ils croient le grand soir prochain.

Et pendant ce temps, la démographie mondiale galope.

Le problème est récurrent : de plus en plus de personnes, dans notre pays, en Europe et surtout, dans le reste du monde, manquent de nourriture.

Hier, les stocks de la PAC (qui va devenir PAATC : politique alimentaire, agricole et territoriale commune), servaient de réservoir pour l’aide alimentaire.

Aujourd’hui, certains, et non des moindres, voudraient tout ramener à l’agriculture bio.

C’est assurément aggraver le problème et peut-être en créer d’autres (qualité, équilibre alimentaire…).

Aussi, rabaissons tout de suite nos prétentions, en restant égoïstes, contentons-nous de veiller à notre indépendance alimentaire.

Car, à vouloir tout exagérer, le balancier risque de nous revenir en boomerang.

Va-t-on assister à une alimentation à deux vitesses ? En un mot, où va l’agriculture ? 2% de la population mondiale. Et si la réponse à toutes ces questions était entre les mains du consommateur ou plutôt du « consomm’acteur », nouvelle version du client ?

A chacun d’en penser ce qu’il veut mais pensons-y avant qu’il ne soit trop tard !... Tout le monde est concerné : à bon entendeur, salut !

Ah j’oubliais pour finir, merci de méditer au problème suivant : 1 mois en maison de retraite = 1 ha de terre vendéenne. Et si l’évolution de l’agriculture était encore responsable de cette catastrophe ?

Quelque part oui… , malheureusement (espérance de vie en évolution permanente).

Arrêtons là, il y aurait trop à en dire. De quoi provoquer un débat mais cela intéresse t’il quelqu’un en dehors des paysans fiers de leur métier…

D’ailleurs, autre question : sont-ils si nombreux ?

En conclusion, laissons le mot de la fin (faim ?) à Maurice BLONDEL : « L’avenir ne se prévoit pas, il se prépare ».

Lire la suite

Notre Magazine 2010

3 Avril 2010 , Rédigé par M.C. Publié dans #Le Club de Montaigu

 L’édition ci-dessous est la 7ème, vous constaterez que le format a été modifié afin de la rendre plus claire.

Cette opération est devenue, depuis son début la source principale des fonds dont le club dispose pour remplir ses missions de service aux autres.

Elle mobilise les Lions pendant les trois premiers mois de chaque année. Il faut en effet, rechercher des partenaires, préparer les contenus rédactionnels, et les mises en pages.

Grâce  aux  donateurs , qui pour une bonne part accompagnent cette opération depuis le 1er numéro, mais aussi à tous ceux qui la rejoignent au fil des années, notre club peut mener à bien le financement des œuvres qu’il entreprend chaque année.

Un grand merci à tous, car sans eux les  moyens du club seraient limités.

 Cette brochure est aussi un moyen de communication important, elle permet au club de faire connaître cette grande ONG qu’est le Lions Club International. Ses actions, sa couverture mondiale, mais aussi sa présence dans beaucoup de petites ville comme en France avec ses 30.000 membres et 1.300 clubs.

1 000 exemplaires sont distribués dans toutes les entreprises et lieux publics du secteur de Montaigu et de sa région.

Magazine 2010 couv

 

EDITION EN PDF

 

Lire la suite

Soirée Anniversaire 40 ans du club

2 Avril 2010 , Rédigé par M.C. Publié dans #Le Club de Montaigu

Une fois de plus la Soirée anniversaire s'est déroulée ce samedi 27 mars ; celle -ci était un peu diffé­rente puisqu'il s'agis­sait des 40 ans du Club.

Jean-Yves avait tenu à ce que cet événement soit marqué par une certaine solennité et surtout par un juste hommage rendu aux membres fondateurs, il avait pour cela préparé des « trophée-souvenir » qu'il a remis au deux Lions fon­dateurs présents ce soir là : André Jeanneau (Président fondateur) et André Perrein. Il l'a aussi remis à Philippe Sablereau en souvenir d'Henri !

Ce fut un moment de grande émotion, où défilèrent dans nos mémoires tous nos amis disparus, mais aussi toutes ces soirées convi­viales et d'actions entreprises ensemble, là où se forgent ces liens et ces amitiés fortes qui lient les Lions et Lionnes de notre Club. Notons aussi que Jean-Yves s'est rendu chez chacun des membres fondateurs absents à la soirée afin de leur remettre leur trophée.

Il a aussi appelé sur la scène Agnès COUSSOT Vice-Gouverneur et donc prochain Gouverneur de notre district en 2010/2011. Agnès est une femme de qualité qui sera certainement un grand Gouverneur (ndlr), elle nous a bien sûr rap­pelé les fondamentaux du Lionisme et félicité notre club pour son dynamisme.

Dans son intervention Jean-Yves à aussi rappelé les buts de solidarité et d'éthique du Lionisme et souligné la nécessité de recruter chaque année de nouveaux membres, afin que la chaines des générations n'ait pas de rupture.

Ce fut ensuite le repas, particulièrement soigné cette année. Pendant ce repas un groupe amateur « Les chauves Souris » nous a présenté ses sketches ». Notons que ce groupe est gra­tuit et que les dons qui lui sont accordés sont versé à l'Association « Échanges et Amitiés sans frontières » qui œuvre en Afrique, notamment au profit d'une cantine scolaire qui favorise ainsi la scolarité de ces enfants qui viennent souvent à l'école pour manger !

Comme chaque année une tombola a été organisée. Ses résultats : 1.870 € seront versés (après vérification de ses statuts et de son activi­té) comme prévu à l'Association citée plus haut.

Notons aussi que le premier lot de la tombo­la était un  tableau d'Huguette LANOUE épouse de notre ami Jean.

La Soirée s'est terminée aux environs de 3 heures 30 du matin (heures d'été).

 Soirée 2010 J.Y

Soirée 2010 J.Y-1 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Les membres du Lions club de Montaigu en mars 2010

2 Avril 2010 , Rédigé par M.C. Publié dans #Le Club de Montaigu

 Le club de Montaigu a commencé l’année 2009 avec 37 membres, mais en ce début d’année 2010 après le départ d’un membre pour des raisons professionnelles, il a eu à déplorer le décès de deux membres fondateurs.

En effet, André POIRON est décédé le 5 octobre dernier à la suite d’une « longue maladie » comme les médias appelle pudiquement le cancer. Puis à la veille de Noël, le 24 décembre dernier ce fut notre ami Henri SABLEREAU qui nous a quitté subitement après  un « AVC ».

André avait 78 ans Henri 77, tous deux étaient membres fondateurs et des piliers de notre club, nous ressentons cruellement leurs disparitions.

La vie continue et notre commission des effectifs prépare, comme chaque année l’intronisation de nouveaux membres dans les prochains mois.

Nous sommes actuellement 34 Lions. De 34 ans pour le plus jeunes et de 90 ans pour le plus ancien, trois générations se côtoient, il règne dans notre club un excellent  climat d’amitié et de compréhension. Cet esprit d’ouverture est rare et renforce nos échanges et nos liens.

Notre club poursuit depuis 40 ans le même objectif « SERVIR », puisque telle est la devise du Lions Club International !

 Les Lions de Montaigu 3 -2O1O

 

 

Lire la suite