Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du Lions Club de Montaigu

Les Vacances, la Rentrée, l'édito du Secrétaire

3 Septembre 2009 , Rédigé par M.C. Publié dans #Le Club de Montaigu

Nous avons vécu depuis un an une série d'événements financiers et économiques qui ont ébranlé profondément notre système. Les causes de cette crise sont nombreuses et connues par nous tous. Ces événements, leurs origines ont été évoquées continuellement avec redondance par une sphère médiatique qui a été fréquemment excessives.Même les plus optimistes d'entre nous ont été atteints ponctuellement, partiellement par cette morosité ambiante assez contagieuse.

Beaucoup d'entre nous ont profité de ces vacances pour se détacher de ce contexte relativement oppressant.
On a chacun sa propre conception des vacances : certains les aiment oisives pour un repos le plus total, d'autres les associent plus naturellement aux voyages, à la découverte de nouveaux territoires, de nouvelles cultures.
Les vacances c'est avant tout l'expression d'une liberté de choix. Liberté de choisir son environnement humain (entre amis, en famille...), son environnement géographique (mer, montagne, chez soi...).
Cela peut être le temps pour accomplir un rêve de gamin, oser faire les choses que l’on a toujours rêver d’accomplir.
C'est aussi le temps des retrouvailles familiales. Le temps de l'écoute, de l'attention portée envers ses proches. Vivre des moments de bonheur simples, partagés et spontanés.
En vacances, halte aux habitudes, ancrées, inscrites dans notre quotidien.
Cette routine qui altère notre créativité et notre curiosité naturelle. Invitation à une réflexion personnelle libérée, élargie, bien des décisions fondamentales se prennent au cours de ces précieux moments.

Vacances du corps et de l'esprit.
La part consacrée aux vacances a considérablement augmentée depuis un siècle. On ne peut que se réjouir de cette large démocratisation.
Cependant, on peut s'interroger sur l'actuel équilibre quantitatif existant entre travail et repos.
Au regard de certains comportements, de certaines réactions on peut se demander si le temps consacré aux congés n’est pas devenu dans certains cas excessif. La valeur travail en a été globalement affectée.
Le travail a des fonctions essentielles qu'il convient de préserver et de remettre au goût du jour.
On ne le souligne pas suffisamment.
Son utilité est fondamentale pour la cohésion dans nos rapports humains (construction de projets collectifs…), pour notre équilibre personnel (moyen expression de sa personnalité, de ses compétences...).
D'autre part, à trop de vacances on perd cette idée d’exception nécessaire au plaisir qu’on y trouve et y retrouve.
Les meilleures vacances ne sont-elles celles les plus méritées après un bel effort accompli avec passion ?
Chers amis LIONS, bonne rentrée, 

Vincent JAUNET 

Commenter cet article