Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog du Lions Club de Montaigu

Le séisme et le tsunami japonais

31 Mars 2011 , Rédigé par M.C. Publié dans #Le Club de Montaigu

Localiser Tôhoku (Région du Japon)Ce mois de mars 2011 restera sans doute dans la mémoire de nos contemporains comme celui du séisme et du tsunami de la côte du Tohoku (Nord-est) japonais.

*Ce pays si souvent touché par les tremblements de terre et autres tsunamis a fait preuve une fois de plus d’un sang-froid et d’un courage hors du commun et quelle dignité !

Les médias occidentaux se sont emparés du sujet, ce qui est bien normal ; mais comme d’habitude…certains en font trop… ils recherchent absolument des coupables, soit les politiques locaux  imprévoyants, les secours qui n’arrivaient pas assez vite et bien sûr le gouvernement qui ne disait pas la vérité !

Mais le principal sujet qui a occupé les médias (et les occupent encore… car ce n’est pas fini) ce sont les fuites dans la centrale nucléaire.

Là aussi il n’y a rien de plus normal.. Sauf qu’on nous a fait presqu’oublier les milliers de morts du tsunami !

La peur du nucléaire en occident et en France en particulier est quasi mystique…il est vrai que ce danger ne se voit pas ne se touche pas et ne produit des effets néfastes qu’à terme sauf à être exposé à des niveaux très importants.

Toutes les explications scientifiques données par des personnes dignes de foi ne sont pas crues, les lobbys écolos, catastrophistes et semeurs de peur y veillent !!

Pourtant la réalité du risque nucléaire est tout autre - à conditions bien sûr que les centrales soient sous contrôles étroits et dans des pays démocratique-

Alors n’écoutons pas ces marchands de peur qui veulent faire régresser nos sociétés !

Les hommes ont toujours sus faire face aux éléments, ayons confiance en nos scientifiques, pas une confiance aveugle bien sûr mais acceptons les débats.

C’est à cela que servent les démocraties.

Rappelons-nous que le principal accident nucléaire a eu lieu à Tchernobyl en URSS, on sait aujourd’hui que cette centrale avait été bâclée, et bien entendu en dictature on ne contrôle pas le pouvoir !

Je vous reproduis ci-dessous la fin de l’article d’Alexis Brézet intitulé « Un Atome de Bon sens permettrait d’en finir avec la sortie du nucléaire » paru dans le Figaro magazine du 19 mars :

« Car la réalité, même si elle n'est pas bonne à dire, est qu'aucune source d'énergie « classique » n'avait jusqu'ici fait moins de victimes que le nucléaire.

Zéro mort lors de l'accident de Three Mile Island ; 212 décès « directs » et environ 4 000 décès « indirects » après Tchernobyl selon l'OMS.

A comparer avec les 42 000 morts de la filière charbon-pétrole entre 1970 et 2000 (chiffres OCDE).

Et avec le million d'individus qui meurent prématurément, chaque année, du fait des maladies induites par le rejet des particules fines, dont un tiers serait imputable aux sources d'énergies fossiles...

La réalité, mesurée par toutes les études, est aussi que les besoins en énergie de la planète vont au minimum doubler d'ici à 2050.

Des milliards d'êtres humains, qui n'ont aujourd'hui pas accès à l'électricité, voudront demain, comme nous, avoir chaud en hiver et frais en été, disposer d'un accès à internet et à la télévision... Mais ils voudront aussi la sécurité. A cette double exigence, nous ne répondrons pas par des slogans.»

Bien évidemment, je suis conscient d’être à contre-courant de la

« bien-pensance » actuelle, mais j’assume.  Marcel Cacaud

Commenter cet article